Rechercher
  • Toulouse is AI

CONF#2 : FORMATIONS, RECRUTEMENTS & TAL

Toulouse is AI s’est fixé l’ambition de donner la parole à une pluralité d’acteurs et de chercheurs autour de l’intelligence artificielle. Le deuxième événement organisé par le collectif le 19 juin à Toulouse s’est notamment intéressé aux priorités en matière de formation et de recrutement ainsi qu’à la question du traitement automatique du langage.


Aniti prépare une offre globale de formation à l’IA


Pour répondre aux besoins de compétences du monde économique, Aniti, l’Institut interdisciplinaire dédié à l’intelligence artificielle, prépare une offre globale de formation. Celle-ci est destinée à accélérer et à approfondir les compétences dans les domaines de l’intelligence artificielle, du machine learning et du big data. Nadine Antipot, chargée d'ingénierie emploi-formation à l’Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées, a détaillé les ambitions du volet formation d’Aniti. Il s’agit à la fois « d’attirer les meilleurs étudiants, de doubler le nombre de jeunes formés à l’IA, de former des experts du développement et de l’intégration IA et de répondre aux besoins de qualification des salariés. »

Pour ce qui concerne la formation initiale, l’Université a l’objectif d’augmenter le nombre de doctorants et d’ouvrir de nouveaux bac +6 et bac +5 (IA avancée, IA hybride, IA intégrative). Des modules IA vont être également intégrés dans les formations à la santé, à l’environnement, au transport et à la mobilité, etc. Une graduate school va être créée ainsi qu’un nouveau parcours Licence Math/Info. Des modules IA vont t être ajoutés dans les DUT, les BTS et les licences professionnelles. Une sensibilisation à l’IA est prévue dans les lycées via l’enseignement de spécialité « numérique et sciences informatiques ». L’ensemble de ces actions s’opérera en outre avec la volonté de valoriser les métiers du numérique et de l’IA auprès des filles.



Une offre de formation destinées aux salariés des entreprises


En parallèle à la formation initiale, l’Université Fédérale travaille à la mise en place d’un catalogue unique de formation continue qui sera disponible au 4è trimestre 2019. Afin de s’adapter le plus finement possible aux besoins spécifiques des entreprises, un guichet unique va être ouvert qui permettra, a expliqué Nadine Antipot, « une ingénierie individualisée de construction des parcours avec les entreprises. »

Le Département Formation Vie Etudiante dirigé par Christelle Farenc a défini avec les entreprises partenaires d’Aniti les cibles de salariés immédiatement concernés par l’IA : managers et équipes commerciales, équipes consulting, ingénieurs développeurs, data scientists. D’ici trois à quatre ans tous les métiers seront concernés et devront être formés. Selon Nadine Antipot, la priorité des priorités est de sensibiliser les top managers des entreprises car « les deux points majeurs pour le volet formation d’Aniti sont la démystification de l’IA et son acceptabilité »



Intelligence artificielle appliquée au texte, chabots et « collaborateurs augmentés »

Le traitement automatique du langage (TAL), discipline à la frontière de la linguistique, de l'informatique et de l'intelligence artificielle connaît un succès grandissant et les perspectives de marché sont croissantes. Patrick Séguéla, CEO de Synapse Développement, la PME innovante spécialiste de l’IA appliquée au texte a présenté son entreprise qui vient de fêter ses 25 ans après avoir eu l’idée très innovante en 1994 de faire travailler ensemble des informaticiens et des linguistes pour automatiser le traitement du langage naturel.

Aujourd’hui l’entreprise est engagée dans des projets de recherche internationaux ambitieux qui concernent l’IA conversationnelle. Ce marché est en forte croissance. 85 % des entreprises devraient ainsi utiliser des chatbots pour les interactions clients d’ici à 2022 et 1,3 milliard d’euros devrait être économisé pour les services clients. Patrick Séguéla a expliqué comment se met en place un service d’IA conversationnelle au sein d’un service client.



Patrick Séguéla a également évoqué les compétences et la question du recrutement. Synapse Développement qui compte actuellement 5 docteurs en IA recrute un(e) développeur(e) web full stack confirmé(e), un(e) responsable qualité logicielle et un(e) jeune docteur(e) en IA. Synapse Développement est très proche des laboratoires de recherche en IA et la période est particulièrement enthousiasmante pour le secteur.



« Tout l'être humain est-il algorithmable ? »

Un groupe d’étudiants et d’étudiantes a travaillé ces derniers mois dans le cadre de Students ex Machina, une initiative créée par le GREP et qui vise à faire travailler ensemble des étudiants de diverses disciplines (philosophie, sociologie, bio santé, droit, école de commerce et d’ingénieurs) sur des sujets relatifs aux technosciences. Rachel Delpierre, étudiante en Master 1 Droit du numérique à l’Université Toulouse 1 Capitole a présenté cette réflexion collective. Elle a en particulier répondu à la question : La justice peut-elle être rendue par un robot ?




La première cartographie de l’IA à Toulouse


Philippe Coste Partner chez At Home et à l’initiative du collectif Toulouse is AI a annoncé la réalisation de la première cartographie des PME et startups de l’IA.




L’IRIT organise l’édition 2019 de la PFIA - Plateforme intelligence artificielle


Toulouse accueillera début juillet 5 jours de conférences destinées aux chercheurs, industriels et étudiants. 11 événements (colloques, conférences, hackatTAL, démonstration ) sont prévus. Sylvie Doutre, enseignante-chercheuse à l’IRIT – Université Toulouse 1 Capitole a présenté l’objectif de PFIA 2019


Prochain événement de Toulouse is AI, le 17 septembre 2019

Une partie du plateau de Toulouse is AI de la rentrée est déjà connue. Prochains invités :

  • Louise Travé-Massuyès, directrice de recherche LAAS-CNRS et porteuse de la chaire Aniti « Synergistic transformations in model based and data based diagnosis »

  • Nathalie Barbosa Roa, Data scientist and Big Data engineer Continental Automotive France

  • Thomas Nicholls, CMO de Delair qui expliquera comment les data scientists de l’entreprise appliquent des modèles d'IA aux images collectées par drone pour créer le jumeau numérique d'une infrastructure et en extraire des informations métiers inédites.

189 vues

TOULOUSE IS

AI

  • Linkedin
  • Twitter
  • Facebook

SOUTENU PAR

©COPYRIGHT ATHOME 2020